CENTURY 21 Global : United States

CENTURY 21 United States

Century 21 Real Estate LLC

International Headquarters

175 Park Ave

Madison, NJ 07940

United States


États-Unis

Vendre et acheter des biens immobiliers aux États-Unis

Les États-Unis ont toujours été considérés comme le pays des opportunités. Et c'est particulièrement vrai dans le domaine de l'immobilier.

La variété des lieux aux États-Unis est l'un des principaux attraits pour les investisseurs étrangers. On y retrouve des plages, des montagnes, des déserts et des prairies. Le pays offre des lieux pittoresques à la campagne ainsi que des villes palpitantes. Certains endroits changent avec les saisons tandis que d'autres profitent d'une température minimale de 10 ° Celsius toute l'année.

Le choix immobilier est aussi varié que les lieux. Vous trouverez des constructions neuves et aussi des maisons d'époque. Que vous cherchiez une maison unifamiliale, un duplex, une maison de ville, un appartement, un ranch ou une ferme, vous trouverez la maison de vos rêves aux États-Unis.

 

Qui sont les acheteurs ?

La population est disparate. La langue la plus répandue au pays est l'anglais, mais un grand nombre de résidents parlent aussi l'espagnol, le chinois, le japonais et une multitude d'autres langues. Les allophones se regroupent souvent dans des secteurs particuliers et on trouve des régions dans lesquelles un grand nombre de résidents parlent tous la même langue.

• Les Canadiens sont les premiers investisseurs étrangers aux États-Unis. Ils ont massivement acquis des propriétés dans les états ensoleillés comme l'Arizona et la Floride, et dans les régions du centre-ouest dont la ville de Chicago. Les acheteurs originaires de la Chine continentale et de Hong Kong forment le deuxième plus grand groupe d'investisseurs dans l’immobilier américain.  

• Le centre-ville de Miami attire des acheteurs Argentins, Brésiliens et Vénézuéliens. Les Européens, et plus particulièrement les Français, migrent surtout vers le sud de la Floride. Ils sont attirés par les biens immobiliers bon marché au bord de la mer.

• Les Français et les Argentins achètent aussi à New York. Les Sud-Coréens acquièrent des propriétés à revenus dans la région métropolitaine de New York et des condominiums sur la côte du Pacifique.

 

Implications juridiques et fiscales qui s'appliquent à l'acheteur étranger*

Il n’est pas nécessaire d’être citoyen américain pour acheter ou être propriétaire d'un bien immobilier aux États-Unis. Nous vous proposons des informations générales au sujet des pratiques  immobilières aux États-Unis.

• Les banques prêtent généralement aux acheteurs étrangers qui répondent aux critères de financement avec une mise de fonds de 40% de la valeur de la propriété, mais les normes varient selon l'établissement. Néanmoins, les banques américaines exigent une relation d'affaires à long terme avec les acheteurs étrangers, au-delà de l'hypothèque. Certaines banques exigent un dépôt de 100 000$ dans un compte de leur établissement.

• La présence de l'acheteur étranger n'est généralement pas nécessaire à la conclusion de la transaction. L'acheteur peut mandater une autre personne par procuration.

• Les obligations fiscales de l'acheteur étranger peuvent être différentes selon le pays d'origine et la convention fiscale entre les deux pays.

*Veuillez consulter un avocat ou un conseiller financier pour connaître les aspects juridiques et les obligations fiscales aux États-Unis et dans le pays d'origine.


Source:

http://www.realtor.org/sites/default/files/2012-profile-international-home-buying-activity-2012-06.pdf