CENTURY 21 Global : United States

CENTURY 21 United States

Century 21 Real Estate LLC

International Headquarters

175 Park Ave

Madison, NJ 07940

United States


États-Unis

Acheter et vendre des biens immobiliers aux États-Unis

Les États-Unis ont de tout temps été qualifiés de "terre d'opportinités". Cette formule est particulièrement vraie pour ce qui est des investissements immobiliers.

La variété des lieux aux États-Unis est l'un des principaux attraits pour les ressortissants étrangers. On y a  l'embarras du choix: plages, montagnes, déserts, plaines... Libre à vous d'opter pour les endroits pittoresques à la campagne ou pour l'énergie des villes. Dans certaines régions, la vie change au rythme des saisons ; dans d'autres la température ne descend jamais en dessous de 10 degrés.

Le choix des logements est aussi varié que celui des lieux. On y trouvera des demeures historiques ainsi que des constructions neuves. Résidences unifamiliales, duplex, condominiums, maisons et appartements de ville, ranchs, fermes : quelle que soit la maison de vos rêves, vous la trouverez aux États-Unis.

 

Qui achète où ?

Les États-Unis sont un « melting-pot ». Si l'anglais est la langue la plus parlée, une partie de la population parle l'espagnol, le chinois, le japonais ; en réalité, pratiquement toutes les autres langues y sont représentées. Parmi cette catégorie de citoyens, ils sont nombreux à s'être implantés dans des régions spécifiques ; il est donc fréquent de trouver de grandes communautés parlant la même langue dans certaines régions du pays.

• Les Canadiens sont les premiers au classement des acheteurs étrangers aux États-Unis et représentent une véritable force d'achat dans tous les États de la partie Sud des États Unis, comme l'Arizona et la Floride, et dans le Midwest, notamment à Chicago. Les acheteurs de la Chine continentale et de Hong Kong se classent au deuxième rang des acheteurs étrangers d'immobilier résidentiel aux États-Unis.

• Le centre-ville de Miami attire de nombreux d'acheteurs originaires d'Argentine, du Brésil et du Venezuela. Mais les Européens, notamment les Français, achètent également de plus en plus en Floride du Sud. L'attrait majeur, c'est l'immobilier au bord de l’eau à un prix tout à fait abordable.

• Les Français et les Argentins achètent aussi à New York. En outre, les Sud-Coréens font des placements dans l'immobilier d'investissement dans la zone métropolitaine de New York et achètent des copropriétés sur la côte Ouest.

 

Implications légales et fiscales pour les acheteurs étrangers*
Nul besoin d'être citoyen américain pour y acheter ou posséder des biens immobiliers. Pour vous aider à comprendre le processus d'achat, nous vous proposons quelques renseignements de base sur les pratiques immobilières aux États-Unis.

• Si les normes varient en fonction des banques, la plupart des acheteurs étrangers qualifiés peuvent obtenir des prêts immobiliers moyennant un acompte de 40% de l'investissement. Si les banques offrent des prêts aux acheteurs étrangers, elles requièrent néanmoins une relation à long terme au-delà du crédit hypothécaire. Certaines exigent un dépôt bancaire de 100 000 dollars.

• La présence de l'acheteur étranger n'est généralement pas requise à la signature du contrat de vente. L’acheteur peut désigner un représentant qu’il mandate par procuration pour clôturer l'affaire en son nom.

• L'obligation fiscale globale des acheteurs étrangers peut être différente de celles des résidents américains en fonction de la convention fiscale conclue entre leur pays d'origine et les États-Unis.

* Veuillez consulter un avocat et un conseiller fiscal pour vous renseigner davantage sur les implications juridiques, ainsi que sur les impôts et les taxes imputables aux États-Unis et dans le pays d'origine.


Source :

http://www.realtor.org/sites/default/files/2012-profile-international-home-buying-activity-2012-06.pdf